Dante et la Sainte Apogée de la Tradition Romaine, 2e Partie

Suite de la traduction de Guido Di Giorgio

Si Virgile représente l’ancienne tradition et Béatrice la nouvelle tradition et si, au seuil du Paradis Terrestre, Virgil disparaît devant Béatrice, Béatrice disparaît aussi lorsque le mystère divin est saisi par Dante dans sa réalisation immédiate et ce qui reste alors, au-dessus et au-delà des deux traditions unifiées à jamais est, dans ce moment décisif, Rome.

Virgile guide le poète dans le monde du Rythme et de la Forme, dans les deux sphères du corps et des ombres, il connaît cela parfaitement puisqu’il appartient à une tradition où ces deux domaines particuliers étaient méticuleusement observés et étudiés, domaines qui constituent les mondes inférieurs dont les secrets sont entièrement traités dans les trois travaux de Virgile « sotto il velame delli versi strani » [sous le voile des vers étranges].

L’ancienne tradition Romaine attachait une grande importance à la connaissance du monde immédiat et psychique gouverné par les lois internes, de l’ordre occulte, qui embrasse la totalité de l’être et des choses toujours considérées comme référant aux forces dont elles sont l’expression. Le soi-disant « pragmatisme » des Romains se basait exactement sur la signification précise de ces forces qui agissent visiblement sur l’existence des hommes témoignant d’un réseau caché dans lequel les événements, spécialement les événements « chanceux », comme le commun des mortels le croient, ont les effets les plus significatifs : ces forces sont soit conciliées, dominées ou déterminées. Virgile, dans la Comédie, représente la connaissance des deux mondes sous-terrestre et supra terrestre, ce dernier monde signifie toutefois en terme plus précis, le troisième élément, l’air, qui correspond symboliquement à l’élément subtil, le Rythme, plus par sa « diffusion » que par sa nature.

En enfer, nous sommes en présence de l’extrême concrétisation de ces forces déchaînées et, pour ainsi dire, précipités dans le vortex clos de l’ignorance, alors que dans le Purgatoire, nous avons une vue de ces forces libérées de l’élément formel dans leurs structures spontanées du corps subtil, l’ombre. Virgile guide ses disciples par l’« art » jusqu’au seuil du Paradis Terrestre à partir duquel l’ascension commencera au niveau paradisiaque, c’est-à-dire, aux états élevés qui leurs sont interdits parce qu’ils sont réalisés seulement par la Science Révélée, Béatrice.

Jusqu’à ce point, les deux traditions demeurent séparées même si l’une d’elles se résout dans l’autre, ce qui indique la consternation de Dante devant la disparition de Virgile aux dépens de la vision de Béatrice. Dans le Paradis Terrestre nous avons l’explication de l’intégration traditionnelle, d’après la théorie qui mène le chariot symbolique devant l’arbre central qui fait revivre, découvrant le règne du Silence seul endroit où l’ascension vers les états divins peut être accomplie. En d’autres mots, la seconde tradition ne s’oppose pas, mais révèle la première, et la complète, la ramenant au centre invisible depuis lequel tous émanent et vers lequel tous, aussi longtemps que l’on conserve son essence originelle, retournent.

Ce qu’est l’Imperium [empire] dans la première tradition, est le Regnum [royaume] dans la deuxième, même si séparément elles représentent respectivement le pouvoir temporel et l’autorité spirituelle, il y a un siège absolu dans lequel, tout en convergeant, elles fusionnent l’une dans l’autre, et ce siège, matériellement et symboliquement, est Rome. Afin que, pendant que la seconde tradition illumine et révèle la première, la première qui précède, prépare, et existe seulement pour l’affirmation de la seconde; il y a une opposition initiale nécessaire qui se résout seulement en Rome, c’est-à-dire, lorsqu’un centre unifiant est au même moment le point neutre où les querelles traditionnelles prennent fin.

Traduit de l’anglais à partir  de « Dante and the Holy Culmination of the Roman Tradition » par Cologero paru le 25 mars 2012 à cette adresse : http://www.gornahoor.net/?p=3915

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s